Sur le pont camarade

Vœux 2022

Nous sommes deux camarades à s’être choisi la Vague d’Hokusaï pour formuler nos vœux, si bien que la coïncidence (ou le hasard) légitimait cette estampe comme symbole du vœux de la section.

Il faut dire que cette vague peut dans la période être porteuse de plusieurs sens :

  • une enième vague de contaminations qu’il faut craindre et qui donne à cette mer agitée un caractère hostile et dangereux. Après tout « Quand les vagues frappent les rochers ce sont toujours les moules qui trinquent. » écrivait ce merveilleux écrivain José Saramago.
  • une colère sourde, agitée qui gronde et qui tel un méchant tsunami et cette menace d’extrême droite peut emporter nos espoirs, tels de frêles esquifs ballottés au grès de la houle. « Ah ! si mon frêle esquif battu par la tempête, Grâce à des vents plus doux, pouvait surgir au port ! » Lamartine
  • une mer houleuse qui demande à l’équipage d’œuvrer à l’unisson pour arriver à bon port : si par bon temps tout le monde sait naviguer, la tempête commande d’autres qualités. Et comme au rugby, il n’y a pas de passagers dans notre bateau : il n’y a qu’un équipage ( Villepreux)
  • A l’inverse, nous pouvons également porter la représentation de cette vague : la colère peut se transformer en élan conscient et déterminé, un élan révolutionnaire.
  • Et en réalité, c’est que nous souhaitons : le calme après la tempête, le calme des jours heureux et le soleil qui l’accompagne.

En 2022, nous vous souhaitons des Jours Heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.