Sur le pont camarade

Faire du vaccin de la Covid un bien public mondial.

La section PCF Avignon Morières Le Pontet organisait ce jeudi 11 mars une conférence de presse pour présenter la nouvelle campagne nationale du parti pour faire du vaccin un bien public mondial.

L’action du PCF s’inscrit dans une campagne plus large, porté notamment par la Gauche Unitaire Européenne. Elle vise via une Initiative Citoyenne Européenne a faire pression pour une utilisation libre des brevets des vaccins de la covid et une mutualisation des chaînes de production.

Aujourd’hui les 10 plus grosses entreprises médicamenteuses réalisent un chiffre d’affaire de 468.5 milliard d’euros avec un taux de marge de 23 %. Ainsi, il y a des profiteurs de la pandémie comme il y avait des profiteurs de guerre.

Mais, il n’y aura pas de solution à cette crise sanitaire mondiale sans solution universelle. La vaccination ne peut se faire dans les pays riches au dépend des pays sous-développés ! C’est non seulement éthiquement immorale mais c’est aussi une stratégie de l’impasse : l’apparition de variants nous le prouve.

Nous vies valent plus que leurs profits !

Revue de presse :

https://c.ledauphine.com/sante/2021/03/11/le-pcf-veut-que-les-vaccins-contre-la-covid-deviennent-un-bien-public

Pour signer la pétition :

https://eci.ec.europa.eu/015/public/#/screen/home

Objectifs

Vu le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne et notamment ses articles 114, 118 et 168, nous demandons à la Commission de proposer une législation pour:
– veiller à ce que les droits de propriété intellectuelle, brevets compris, n’entravent pas l’accessibilité ou la disponibilité de tout vaccin ou traitement futur contre la COVID-19;
– garantir que la législation de l’UE relative à l’exclusivité des données et à l’exclusivité commerciale ne limite pas l’efficacité immédiate des licences obligatoires délivrées par les États membres;
– instaurer des obligations juridiques pour les bénéficiaires de fonds de l’UE en ce qui concerne le partage de connaissances, de propriété intellectuelle et/ou de données sur les technologies de la santé liées à la COVID-19 dans le cadre d’une communauté de brevets ou de technologies;
– instaurer des obligations juridiques pour les bénéficiaires de fonds de l’UE en ce qui concerne la transparence relative aux contributions publiques, aux coûts de production ainsi qu’aux clauses garantissant l’accessibilité et le caractère abordable combinées aux licences non exclusiv

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer