Sur le pont camarade

La mobilisation des intermittents de l’emploi s’organise

Lundi 15 mars, le Collectif des intermittents et précaires 84 organisait une AG au théâtre des Carmes pour faire le point sur la mobilisation nationale partie du théâtre de l’Odéon. 

Les revendications ne portent pas seulement sur la réouverture des lieux culturels et ne concernent pas seulement les intermittents du spectacle. On est sur une convergence des luttes pour les précaires, les “intermittents de l’emploi”.

D’ailleurs, des guides-conférenciers, des élèves du conservatoire, une maitre d’hôtel en extra dans la restauration événementielle, des techniciens, des artistes, des directeurs de lieux culturels… ont pris la parole durant l’AG pour faire part de leur situation.

Les principales revendications portées sont :
– Un retrait pur et simple de la réforme de l’assurance chômage.
– Un plan massif de soutien à l’emploi en concertation avec les organisations représentatives, les salarié.e.s de la culture.
– Une prolongation de l’année blanche et son élargissement à tous les travailleur.se.s précaires, ainsi qu’une baisse du seuil d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrant.e.s ou intermittent.e.s en rupture de droits.
– Des mesures d’urgence pour garantir l’accès aux congés maternité et maladie pour tous.tes les travailleur.se.s à emploi discontinu ainsi qu’aux artistes-autrices et artistes-auteurs.
– La réouverture immédiate des lieux de culture au public dans des conditions définies en concertation avec les professionnel.le.s concernés.
– Des moyens pour garantir tous les droits sociaux : retraite, formation, médecine du travail, congés payés…
– Un plan d’accompagnement des étudiant.e.s du secteur culturel en cours d’étude et à la sortie pour leur permettre d’accéder à l’emploi ;

Au niveau national, 46 lieux culturels sont occupés, dont Paloma à Nîmes. Pour Avignon, l’AG qui avait lieu au théâtre des Carmes était l’occasion de réfléchir à une occupation d’un lieu culturel symbolique à Avignon. Une commission d’action a été mise en place dans ce but. Ont été proposés La FabricA, le Palais des papes et le cinéma Utopia pendant l’AG. C’est maintenant à la commission de prendre la décision et organiser l’action.

Pour vous tenir au courant de l’évolution du mouvement, direction la page du CIP 84, la page du CIP national et/ou sur la page de la CGT spectacle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer