Sur le pont camarade

Intervention de Gilles Giaimo, élu d’opposition à Morières suite à une délibération punitive vis a vis des enfants et leur famille:

Il est pour le moins peu acceptable de voir une telle délibération. C’est l’une des premières de votre majorité et elle a pour but de s’attaquer aux familles et enfants de la commune qui sont pour une grande part en difficulté. Vous le savez, nous vivons un temps complexe dans lequel la question de l’école et des enfants est posée pour attendre des réponses apaisées.
Vous choisissez avec cette délibération de bloquer le compte des familles sur le fait que certaines d’entre elles ne réservent pas et ne paient pas en avance les activités municipales. Je me permets de signaler que cela touche les enfants de Morieres “accueil du soir, accueil du matin, école buissonnière, petite grande vacances…
Permettez-moi de dire que la commune ne risquerait pas pour ces raisons d’être mise sous tutelle par le préfet.

De mon point de vue je trouve cette délibération mal à propos.
Vous êtes depuis peu en responsabilité à la municipalité de Morières et au lieu de vous préoccuper de la situation sociale des Moriérois , vous tranchez avec des restrictions de prestations. Vous auriez pu, au regard de vos interrogations, lancer une étude sociale , en lien avec le Grand Avignon et sa direction de politique de la Ville, pour aider à comprendre et situer des solutions sociales et non des restrictions financières. Par exemple une étude qui placerait l’enfant au centre des préoccupations de la municipalité au lieu de choisir une attitude brutale d’exclusion.

Cela au moment où l’école doit répondre à tant de difficulté et où les enfants subissent tant de traumatisme dans et hors l’école avec la crise du coronavirus.
A l’instar de mes camarades de la liste un autre avenir pour Morières je voterai contre cette délibération

2 réflexions au sujet de “Intervention de Gilles Giaimo, élu d’opposition à Morières suite à une délibération punitive vis a vis des enfants et leur famille:”

  1. C’est indigne de notre république .l’école doit être accessible à tous ,les plus précaires n’ont qu’à crever.meme les enfants.
    D’abord les vieux puis les jeunes qui seront les prochaines victimes d’un système organisé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer