Sur le pont camarade

Intervention d’André Castelli en soutien à la journée de mobilisation pour la santé et l’action sociale

La Covid a mis à jour au yeux du gouvernement une crise hospitalière qu’il ne voulait pas voir. Ce n’était pas faute de lui annoncer que les réformes des dernières années mettait l’Hôpital en difficulté. On parle ici de la

– baisse des cotisations sociales si mal renommées charges qui financent la Sécurité Sociale

– tarification à l’acte

Pour se faire pardonner, le gouvernement a promis au personnel de la santé une hausse de salaire (183 euros dans le public et 160 euros dans le privé) mais en en privant ceux du médico-social.

C’est ce qui a provoqué le mouvement au Centre Hospitalier de Montfavet, qui a conduit à une manifestation devant le Conseil Départemental à Avignon ce jeudi 15 octobre 2020.

André Castelli, notre élu au département, est intervenu devant le personnel soignant à ce sujet le matin même au CHM. Il est revenu sur la question orale posée lors du dernier conseil départemental :

Monsieur le président,

Chers collègues,

Hier les personnels de Santé étaient rassemblés dans une journée syndicale d’action revendicative. Et plus particulièrement le personnel du PSMS du CHM.

J’étais présent à leur côté. Ils exprimaient Indignation, Colère et Révolte. Ces personnels de services Sociaux et Médico-Sociaux sont effectivement exclus des mesures dites « protocole Ségur » considérées comme insuffisantes pour l’ensemble des personnels hospitaliers publics. Ceux que tout le monde applaudissaient aux balcons à 20 h !!!

Cette exclusion du protocole est honteuse professionnellement et je considère irrégulière constitutionnellement puisque des professionnels sous statut public identique ( titre 4 de la FPH ) dans un même établissement ( le CHM) placés sous les mêmes autorités professionnelles, administratives et réglementaires sont « traités » de manière différente.

Et c’est le cas pour d’autres professionnels de même statut dans d’autres établissements publics engagés sur des politiques de prise en charge du handicap, du social voire d’interventions à domicile. Cela est scandaleux.

Vous avez été interpellé Mr le Président par les organisations sociales collectives et syndicales. Je pense et souhaiterais que vous soyez porteur de cette indignation et colère auprès des parlementaires du Vaucluse pour que soit rétablie une justice élémentaire et statutaire, au regard bien sûr des compétences du Département dans ces domaines sociaux mais aussi au regard de son autorité publique et politique.

La direction du CHM, mais aussi des organismes représentatifs des directeurs au niveau national se sont adressés par exemple au Sénateur du Vaucluse Alain Millon, Président de la commission des affaires sociales au Sénat ainsi qu’au Gouvernement.

L’heure n’est plus à applaudir ces agents mais à les rémunérer dignement.

Prise de parole d’André Castelli au CHM devant le personnel gréviste.

On notera que pour faire face à une deuxième vague du Covid, Macron n’a pas annoncé une augmentation de lits à l’Hôpital, de places en réa, d’augmentations pour les médecins ou les infirmiers etc. Non, il a annoncé un couvre feu en Ile-de-France ainsi que dans huit métropoles, de 21h à 6h et interdit tout acte social en dehors de celui de travailler pour autrui la plupart du temps. Cet homme n’est pas à la hauteur et pour s’en cacher, il prend des mesures liberticides.

Collages avignonnais pour l’occasion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer