Sur le pont camarade

Inauguration du gymnase Albert Macip

Le gymnase du collège Anne Frank avait été inauguré il y a plusieurs années. Le Conseil départemental l’a rétrocédé à la mairie de Morières-les-Avignon en 2020 pour l’euro symbolique.
Le 8 juin dernier, par délibération du conseil municipal, il porte désormais le nom d’Albert Macip. En présence de sa famille, d’élus et d’association, Gilles Giaimo, conseiller municipal d’opposition PCF, a pris la parole pour rendre hommage à Albert Macip…

“Je vous fais part d’un message d’André Castelli, actuellement à l’étranger et qui s’excuse de
ne pouvoir être avec nous, mais aussi de moi-même et de nos camarades morièroises et
morièrois.
Nous sommes dans un temps qui est tout autant de mémoire, celle d’Albert Macip, que
d’avenir dans cette perspective de voir grandir ces valeurs auxquelles il tenait tant. Un temps
d’importance qui reconnaît pour toujours l’engagement d’un militant et d’un élu au service
de tous.
Nous pouvons dire : « Albert, le gymnase t’attendait » à l’instar de cette interpellation
prononcée en direction de Joséphine Baker qui vient de rentrer au Panthéon.
Mais ici, ce n’est pas un lieu de repos éternel reconnu par la Nation, c’est un lieu qui vit et va
vivre encore plus de tout ce que notre camarade a porté pour Morières et au-delà.
Ici résonnera l’engagement d’Albert dans la vie associative et dans laquelle il portait son sens
de la solidarité active. Son engagement pour la vie sportive et tout ce qu’elle a de rapports
humains faits de fraternité. Il a marqué par sa présence mais aussi par les politiques publiques
qu’il portait au sein du Conseil Municipal aux côtés du Maire Joël Granier.
Ainsi Albert a façonné, durant toutes ces dernières années une grande idée du respect, de la
tolérance, de l’égalité d’accès dans des engagements citoyens, au sein du territoire. Albert
est ainsi devenu un exemple. Voilà que ce gymnase qui va porter son nom, devient ainsi le
symbole de ce dévouement. Un dévouement qui s’est traduit dans de nombreuses
manifestations dont certaines perdurent encore ; comme la Fête des Sports et des
Associations, mais aussi le Téléthon, les grands rendez-vous sportifs comme les compétitions
intérieur ou extérieur de tir à l’arc, les moments éblouissants de compétions de Karaté ou
judo, et de Basket bien sûr. La liste serait longue si on s’y attelait, n’oublions pas qu’il fit venir
à Morières Marie Georges Buffet alors Ministre des Sports, qu’il s’impliquait dans le Festival
des Vents, dans les soirées autour du Panathlon international, etc…etc…
Enfin, Albert a été de notre aventure au Conseil Général, pour que Morières soit dotée d’un
collège qui va inclure ce gymnase. Un collège qui pour lequel il s’est également beaucoup
investi. Albert a vécu pour sa ville et avec sa ville, avec des idées qui voulaient construire des
jours heureux, fait de tolérance et de respect.
Vous comprendrez que ce moment que nous partageons et qui le met à l’honneur, est pour
nous toutes et tous, sa famille politique un grand moment d’émotion porté par la fierté qui
doit légitimement envahir sa femme Christiane, ses enfants et toute sa famille. Cette famille
que nous assurons de notre mémoire en ce jour, et avec laquelle nous sommes heureux et
fier de partager cette inscription au fronton d’un lieu qui devient le sien et le leur.”

– Gilles Giaimo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.