Sur le pont camarade

Conseil du Grand Avignon du mois d’octobre

1. Une motion orale portée par le président du Grand Avignon portant sur une demande à l’État de prendre ses responsabilités quant aux passages de la circulations des camions dans l’agglomération et notamment sur le Rocade- Avenue Charles de Gaulle est mise à discussion

Cette motion est étonnante tant le président de l’agglomération, maire de Vedène – de droite – pourtant ancien vice-président aux Déplacements Urbains, s’est montré absent jusque là. Elle ne sera pas d’ailleurs pas votée mais un groupe de travail à ce sujet sera constitué à l’initiative de la maire d’Avignon.

2. Une première délibération portant sur l’élaboration d’un pacte de gouvernance.

Cette démarche du Grand Avignon prétend chercher à apaiser les relations entre les différentes communes de l’agglomération. Jusqu’ici la ville d’Avignon, ville centre, a permis de fédérer contre elle les autres communes. Elle est pourtant incontournable. Après l’avoir marginalisée, l’exécutif de l’agglomération laisse à penser qu’elle veut maintenant faire avec.

3.Cette démarche ne tardera pas à être démentie par les faits :

– l’élection très étonnante d’un opposant à la municipalité d’Avignon au titre du Syndicat d’Énergie Vauclusien.

– la présence de membres du FN désignés par l’Exécutif comme représentants du Grand Avignon à divers organismes

– l’installation de la nouvelle CAF face à la gare TGV sur un projet architectural médiocre .

– la mise en place de réunions extracommunautaires sur la transition, ouvertes à l’élu vert d’Avignon mais interdite aux élus de la majorité avignonnaise concernée sur le sujet.

4.Le vote des indemnités des élus du Grand Avignon.

Dans les débats le maire des Angles n’a pas voulu dire à haute voix le montants des indemnités touchées par le président et les vice-présidents mais le global des sommes versées (44149 euros par mois pour l’ensemble de l’exécutif)

Les voilà :

Le président : 5639 euros brut par mois

Les vices présidences : 2567 euros brut par mois

Les autres conseillers communautaires : 233,36 euros par mois.

Vous comprendrez à la lecture de ces sommes de l’enjeu pour les maires des petites communes de rester à l’exécutif. Cela a aussi été un des ressorts du vote lors de la désignation du président de l’agglomération.

Sachez qu’en plus, les présidents et vice-présidents sont rémunérés par ailleurs : les présidences de syndicat mixte comme le Scot ou le Simdomra etc sont aussi rémunérées de quelques centaines d’euros à chaque fois. Et le Syndicat d’Énergie Vauclusien ?

4 Le fait marquant : l’extension de la ZAC du Plan à Entraigues :

Les trois délibérations soumises au vote concernant l’extension de la Zone d’Activité Concertée du Plan ont été retirées de l’ordre du jour, les élus avignonnais trouvant notamment la présentation de ces délibérations trop sommaires. Ces délibérations sont contestées parce qu’elles sacrifient des terres agricoles. A faire à suivre donc…

Pendant ce conseil, le seul à ne pas porter le masque sera le maire RN du Pontet…

1 réflexion au sujet de « Conseil du Grand Avignon du mois d’octobre »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer